Chroniques Cartographiques

Chroniques Cartographiques

L'information à la carte


Carte de France des revenus

Publié par Chroniques Cartographiques sur 22 Janvier 2015, 19:58pm

Catégories : #Carte de France Economie

Carte des revenus : la carte des inégalités ?

Les inégalités de revenu en France sont établies par une distribution inégale des richesses économiques. Ces disparités ne doivent pas être confondues avec les inégalités de salaire au sens "fiche de paie", car cette rémunération du travail ne reflète qu'une des sources possibles de revenu.

Répartition des revenus par zone d'emploi
Répartition des revenus par zone d'emploi

Ces mesures réalisées par l'INSEE permettent de rendre compte des inégalités de revenu en France. Nous constatons qu'il existe une grande disparité des revenus suivant les régions, et ce, au sein même de certaines régions.


L'Île de France loin devant

Bien évidemment, l’Île-de-France est de loin la région où les revenus sont les plus élevés. D'ailleurs le podium de tête est composé de trois zones d'emploi de la région parisienne qui sont les suivantes : Saint-Quentin-en-Yvelines, Rambouillet et de Saclay.

La zone frontalière Est se remarque

Sur cette carte, nous pouvons noter aussi que certaines zones d'emploi à la frontière Est de la France, concentrent de forts revenus. Il s'agit là des espaces où les actifs passent la frontière pour aller travailler mais qui résident en France.Toute la bande des zones d'emploi de Wissembourg jusqu'à Annecy entre dans cette catégorie de forts revenus. Les zones frontalières avec la Suisse et l'Allemagne.

Le Nord et le Centre

A contrario, les zones frontalières du Nord ne bénéficient d'aucune attraction étrangère.

Le Nord (Cambrai, Maubeuge, Valenciennes), le Centre (Brioude, Saint Flour, Mauriac) et une partie du pourtour méditerranéen (de Perpignan à Alès) semblent être les zones où les revenus sont les plus faibles en France.

Description des indicateurs utilisés

Définition INSEE de l'unité de consommation :

Système de pondération attribuant un coefficient à chaque membre du ménage et permettant de comparer les niveaux de vie de ménages de tailles ou de compositions différentes. Avec cette pondération, le nombre de personnes est ramené à un nombre d'unités de consommation (UC).
Pour comparer le niveaux de vie des ménages, on ne peut s'en tenir à la consommation par personne. En effet, les besoins d'un ménage ne s'accroissent pas en stricte proportion de sa taille. Lorsque plusieurs personnes vivent ensemble, il n'est pas nécessaire de multiplier tous les biens de consommation(en particulier, les biens de consommation durables) par le nombre de personnes pour garder le même niveau de vie.
Aussi, pour comparer les niveaux de vie de ménages de taille ou de composition différente, on utilise une mesure du revenu corrigé par unité de consommation à l'aide d'une échelle d'équivalence. L'échelle actuellement la plus utilisée (dite de l'OCDE) retient la pondération suivante :
- 1 UC pour le premier adulte du ménage ;
- 0,5 UC pour les autres personnes de 14 ans ou plus ;
- 0,3 UC pour les enfants de moins de 14 ans.

Définition INSEE de la médiane :

Si on ordonne une distribution de revenus, la médiane est la valeur qui partage cette distribution en deux parties égales.
Ainsi, pour une distribution de salaires, la médiane est le salaire au-dessous duquel se situent 50 % des salaires. C'est de manière équivalente le salaire au-dessus duquel se situent 50 % des salaires.

Pour imprimer ou télécharger en pdf la carte de France des revenus

Autre carte sur la thématique :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents