Chroniques Cartographiques

Chroniques Cartographiques

L'information à la carte


Carte de l'activité ouvrière en France

Publié par Chroniques Cartographiques sur 30 Janvier 2015, 18:46pm

Catégories : #Carte de France Population, #Carte de France Economie

Dans les années 70, l'industrie employait près de 40% des actifs. Aujourd'hui il ne reste que 20% de la population dans le secteur secondaire contre 75% dans les services (les 5% restant pour le secteur primaire).

Qu'est ce qu'un ouvrier ?

D'après l'INSEE, la nomenclature des professions et catégories socioprofessionnelles dite PCS a remplacé, en 1982, la CSP (nomenclature de catégories socioprofessionnelles). Elle classe la population selon une synthèse de la profession (ou de l'ancienne profession), de la position hiérarchique et du statut (salarié ou non).

Quand on parle d'ouvrier, on pense biensûr à l'industrie, mais sont-ils exclusivement dans ce secteur ?

Non. Toujours d'après l'INSEE, le groupe ouvrier est structuré par une série d'oppositions. La qualification instituée dans les conventions collectives, est en étroite corrélation avec de nombreuses variables, comme le sexe, l'origine sociale, la formation ou le salaire. Toutes ces variables permettent d'établir une gradation des métiers ouvriers, des professionnels d'entretien aux ouvriers non qualifiés des industries légères et aux ouvriers agricoles.
Deuxième clivage, l'opposition entre travail industriel et travail de type artisanal, qui a été introduite dans la nouvelle nomenclature.

La gestion réglée du travail industriel se traduit par une plus grande stabilité de l'emploi et un alignement des horaires sur la durée légale.
Si la différence entre ouvriers et employés parait évidente parce qu'on a en tête les positions extrêmes, la frontière entre les deux groupes n'est pas facile à tracer. Ainsi les chauffeurs et les cuisiniers sont au limite du groupe ouvrier, et s'opposent aux ouvriers de production de la grande industrie ou aux ouvriers du bâtiment qui en constituent le noyau.

On distingue alors les :

- Ouvriers qualifiés

- Ouvriers non qualifiés

- Ouvriers agricoles

La carte de France des ouvriers.

Sur la carte ci-dessous est représenté le nombre d'ouvriers au lieu de travail.Il s'agit de la zone géographique où une personne exerce son activité professionnelle. En l'occurence ici, la commune. Dans cette carte, un point représente une concentration de 700 ouvriers.

Cette représentation est trompeuse car en valeur absolue, le nombre d'ouvriers paraît important sur Paris alors qu'en valeur relative (par rapport à la population active), il est relativement faible. C'est pourquoi j'ai ajouté en dessous de cette couche, la part des ouvriers par zones d'emploi.

La France ouvrière
La France ouvrière

Nombre d'ouvriers au lieu de travail © Insee-RP2011 exploitation complémentaire

Je vous laisse interpréter cette carte dans les détails, mais une chose est notable : la fracture Nord / Sud, une fois de plus. Fracture qui peut expliquer aussi en partie les disparités sur l'espérance de vie des hommes selon le département.

Pour télécharger et imprimer le document en pdf

A comparer avec la carte de France de l'emploi des cadres

De son côté, l'APEC (association pour l'emploi des cadres) a réalisé une carte pour situer l'emploi des cadres en France métropolitaine, et démontrer qu'il existe un phénomène de forte concentration de cadres dans quelques zones d'emploi seulement. Essentiellement en Région Parisienne et aussi Nantes, Grenoble, Toulouse, Bordeaux.

Voir l'étude complète de l'APEC sur l'emploi des cadres sur le lien ci-dessous

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents