Chroniques Cartographiques

Chroniques Cartographiques

L'information à la carte


Carte de France des pollens : le retour des allergies

Publié par Chroniques Cartographiques sur 6 Juin 2017, 08:08am

Catégories : #Carte de France Sanitaire et Social, #Carte de France Actualités

Si vous êtes comme moi, allergique aux pollens de graminées, attendez-vous à passer une semaine compliquée. En effet, le réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA) nous met en garde sur le risque allergique qui revient en force avec une France en risque élevé et toute rouge (à voir sur la carte ci dessous).

Yeux qui piquent, nez qui coule : voilà donc les premiers symptômes des réactions allergiques.

Carte de France des pollens

Le réseau RNSA (Réseau National de Surveillance Aérobiologique) est une association qui a pour principale mission l'étude du contenu de l'air en particules allergisantes. Autrement dit, cette association étudie le contenu de l'air que nous respirons pour tout ce qui est pollens et autres moisissures.

Le réseau RNSA, édite chaque semaine sur son site Internet une carte de France de vigilance des pollens qui nous informe sur les départements à risque pour chaque type de pollen (cliquez sur la carte ci-dessous pour y accéder).

En effet, pour chaque département, un dégradé de couleur allant de risque très faible à risque très élevé permet de visualiser directement l'état du risque sur le territoire métropolitain.

Il suffit ensuite de passer son curseur de souris sur le département de son choix pour connaitre précisément sur le niveau d'alerte (de 0 à 5) sur les 19 pollens recensés par le RNSA.

Carte de France des pollens : le retour des allergies

Pour accéder au site du RNSA et visualiser toutes les mesures sur votre département, cliquez sur ce lien.

Les remèdes pour soigner ou calmer les allergies

Les personnes ayant un terrain allergique doivent apprendre à vivre avec ces petits tourments de saison. Si les allergies ne disparaissent pas réellement, elles peuvent quand même s'affaiblir avec le temps.

Si les symptômes sont vraiment trop pénibles, le plus simple est de consulter un allergologue qui pourra identifier les pollens auxquels vous êtes allergiques. Le test est simple : l'allergologue vous met sur l'avant bras une petite goutte de chaque pollen et attend 15 min pour voir la réaction. Ensuite il vous prescrit un traitement adapté.

Désensibilisation

L'idéal est de faire ce test à l'automne, ainsi vous pourrez vous faire désensibiliser pour mieux affronter le printemps suivant et limiter les médicaments. La désensibilisation qui se faisait naguère avec des piqûres a bien évolué. En effet, aujourd'hui pour se faire désensibiliser, il existe des médicaments sous forme liquide à mettre sous la langue.

Remèdes naturels ou médicaments?

Si il est trop tard pour une désensibilisation et que le printemps est déjà là, les antihistaminiques seront vos meilleurs alliés. Leur durée de prescription varie en fonction des allergies.

Pour les remèdes naturels, rien ne fonctionnent réellement. Les allergologues précisent juste qu'il faut éviter certaines carences en vitamines C et D pour réduire les crises d'asthme.

Pollution : phénomène aggravant de l'allergie

En matière d'allergie, un facteur aggravant est de plus en plus pointé du doigt par les médecins, il s'agit de la pollution atmosphérique. En effet, les pics de pollution à l'ozone, notamment, enflamment la muqueuse respiratoire et du coup augmentent les gênes et symptômes des allergies.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents