Chroniques Cartographiques

Chroniques Cartographiques

Toutes les cartes de France sont ici


Etat des lieux des prisons françaises en cartes

Publié par Chroniques Cartographiques sur 22 Janvier 2018, 11:06am

Catégories : #Carte de France Sécurité, #Carte de France Actualités

Depuis la semaine dernière et les actes terroristes perpétrés sur des surveillants pénitenciers, la question de la surpopulation et des moyens alloués aux prisons refait surface dans les médias.

Quels moyens pour les prisons ?

Pourtant en octobre 2016, lors  de la cérémonie de fin de formation de la 190ème promotion de surveillants pénitentiaires, le garde des Sceaux de l'époque avait annoncé la création de 33 établissements pénitentiaires en France.

Ainsi l'Etat prévoyait la construction de 33 maisons d'arrêt (soit plus de 16 000 cellules supplémentaires) ainsi que de 28 "quartiers de préparation à la sortie" et la réhabilitation de 12 sites déjà existants.

D'après ce programme de recherche foncière pour l'administration pénitentiaire, plus de 3900 cellules seraient construites dans les régions prioritaires ayant une population carcérale trop importante par rapport à la capacité existante.

Il s'agissait principalement des régions Ile-de-France et PACA et dans les régions où les projections de population pénale prévoyaient une hausse importante : Sud-Ouest et Grand-Ouest.

Carte des nouvelles prisons envisagées sous le gouvernement Valls

D'après ce rapport, les "9 premiers projets prioritaires concernaient les agglomérations suivantes : Nîmes ou Alès, Strasbourg, Toulouse-Muret (site pénitentiaire existant), Nice, Avignon ou Carpentras, et Nantes ou Saint-Nazaire ; ainsi que trois en Ile-de-France : en Seine-Saint-Denis, Val-de-Marne et Val-d’Oise.  28 quartiers de préparation à la sortie (QPS) (12 réhabilitations de sites pénitentiaires et 16 établissements neufs)."

Carte de France des futures prisons décidées sous le gouvernement Valls
cliquez pour agrandir la carte

 

Où en est-on aujourd'hui : carte de la surpopulation carcérale?

On le voit encore cette semaine avec les derniers événements, la question de la surpopulation dans les prisons et maisons d'arrêt restent vraiment sensible et prégnante.

En effet, un nombre important de prisons connaît une densité de détenus qui dépasse la capacité prévue initialement.

C'est le cas par exemple de la plus grande prison de France et d'Europe: la maison d'arrêt de Fleury-Mérogis (Essonne).

Avec une densité de 158%, plus de 1600 détenus n'ont pas de place.

Pour mieux comprendre cette problématique et observer les zones de tensions dans les prisons en France, je vous invite à visionner cette application réalisée par Esri France 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents