Hernie inguinale : les aliments à éviter

Noter cet article

L’hernie inguinale est une pathologie courante qui se caractérise par le déplacement d’une partie d’un organe dans l’aine, par un orifice naturel ou acquis. Les hommes sont plus touchés que les femmes. Elle peut être asymptomatique ou causer une douleur et un gonflement dans la région de l’aine. Bien que la chirurgie soit le traitement le plus courant pour la hernie inguinale, une alimentation saine peut aider à soulager les symptômes. Voici dans cet article les aliments à éviter pour les personnes atteintes de hernie inguinale.

Hernie inguinale : qu’est-ce que c’est ?

Une hernie inguinale est une protrusion ou une saillie qui se produit lorsqu’une partie de l’intestin grêle ou du gros intestin sort de la cavité abdominale et traverse un point faible dans la paroi abdominale, généralement dans la région de l’aine. Cela peut causer une douleur, une sensation de brûlure ou une pression dans la zone touchée. Les hernies inguinales sont plus fréquentes chez les hommes que chez les femmes et peuvent nécessiter une intervention chirurgicale pour les réparer.

Les aliments à éviter si on a une hernie inguinale

Il existe plusieurs aliments à éviter si vous souffrez d’hernie inguinale. Ces aliments peuvent aggraver les symptômes et rendre la condition plus difficile à gérer.

Les aliments gras

Les aliments gras sont à éviter pour les personnes atteintes d’hernie inguinale car ils sont difficiles à digérer et peuvent aggraver les symptômes. Les aliments gras peuvent causer des douleurs abdominales, des ballonnements, des nausées et des vomissements. Ces symptômes peuvent rendre la condition plus difficile à gérer et affecter la qualité de vie des patients.

Les aliments à éviter comprennent les aliments frits, les viandes grasses, les produits laitiers riches en matières grasses, les aliments transformés et les aliments riches en gras saturés et en gras trans. Les aliments frits, tels que les frites, les beignets et les nuggets de poulet, sont particulièrement nocifs car ils sont riches en gras et peuvent causer des problèmes de digestion.

Lire aussi :  Trouver un Médecin Généraliste à Montpellier avec Medadom

Les viandes grasses, telles que le bacon, la saucisse et le bœuf haché, peuvent également aggraver les symptômes de l’hernie inguinale en raison de leur teneur élevée en gras. Les produits laitiers riches en matières grasses, tels que le fromage, la crème et le beurre, sont également à éviter car ils peuvent causer des douleurs abdominales et des ballonnements.

Les aliments épicés

Les aliments épicés peuvent irriter la paroi abdominale et aggraver les symptômes de l’hernie inguinale. Les épices, comme le poivre, le piment, le curry et les sauces épicées, peuvent causer des douleurs abdominales, des brûlures d’estomac et des reflux acides. Ces symptômes peuvent rendre la condition plus difficile à gérer et affecter la qualité de vie des patients.

Les aliments épicés sont à éviter pour les personnes atteintes de hernie inguinale car ils peuvent causer des problèmes de digestion et augmenter la pression intra-abdominale. Cela peut aggraver la hernie inguinale et causer des douleurs et des gonflements dans la région de l’aine.

 Les aliments acides

Les aliments acides peuvent causer des brûlures d’estomac et des reflux acides, ce qui peut aggraver les symptômes de l’hernie inguinale. Les aliments acides à éviter comprennent les agrumes, les tomates, les vinaigrettes, les cornichons et les boissons gazeuses. Ces aliments peuvent irriter l’estomac et causer une production excessive d’acide gastrique, ce qui peut aggraver la hernie inguinale et causer des douleurs et des brûlures d’estomac

Les aliments riches en fibres

Les aliments riches en fibres peuvent causer des ballonnements et des gaz, ce qui peut aggraver les symptômes de l’hernie inguinale. Les aliments riches en fibres à éviter comprennent les légumineuses, les lentilles, les haricots et les grains entiers.

Les aliments recommandés

En plus d’éviter certains aliments, il est important de manger des aliments sains pour soulager les symptômes de l’hernie inguinale.

Les fruits et légumes

Les fruits et légumes sont riches en nutriments essentiels, en fibres et en antioxydants, qui aident à maintenir une bonne santé digestive. Les fruits et légumes à privilégier comprennent les bananes, les pommes, les poires, les carottes, les patates douces et les épinards.

Les aliments riches en protéines

Les aliments riches en protéines sont importants pour la santé musculaire et la régulation des hormones. Les sources de protéines recommandées pour les personnes atteintes de hernie inguinale comprennent les œufs, le poulet, le poisson, les noix et les légumes secs.

Lire aussi :  Culotte Gainante : Le Secret d'une Silhouette Affinée

Les aliments riches en calcium

Le calcium est important pour la santé des os et des dents. Les aliments riches en calcium recommandés pour les personnes atteintes de hernie inguinale comprennent les produits laitiers faibles en matières grasses, les légumes verts à feuilles, les sardines en conserve et les amandes.

Les aliments riches en magnésium

Le magnésium est important pour la santé des muscles et des nerfs. Les aliments riches en magnésium recommandés pour les personnes atteintes de hernie inguinale comprennent les légumes verts à feuilles, les noix, les graines et les légumes secs.

Hernie inguinale : les symptômes

Les symptômes de l’hernie inguinale peuvent varier en fonction de la gravité de la condition. Les patients atteints de hernie inguinale peuvent ressentir une douleur et un gonflement dans la région de l’aine, surtout après avoir été debout ou avoir effectué une activité physique. Les symptômes peuvent être plus prononcés après avoir toussé, éternué ou soulevé des poids.

Dans certains cas, l’hernie inguinale peut être asymptomatique et ne causer aucune douleur ou gêne. Cependant, même dans ce cas, il est important de consulter un médecin pour un diagnostic précis et un traitement approprié.

Les symptômes de l’hernie inguinale peuvent être aggravés par des facteurs tels que la constipation, l’obésité et la grossesse. Les patients atteints d’hernie inguinale peuvent également ressentir une sensation de lourdeur dans l’aine et une douleur qui irradie vers la cuisse ou le scrotum chez les hommes.

Hernie inguinale : causes et traitements

L’hernie inguinale est causée par une faiblesse dans les muscles de l’aine, qui permet à une partie de l’intestin ou d’autres organes abdominaux de se déplacer dans l’aine par un orifice naturel ou acquis. Cette faiblesse peut être causée par des facteurs tels que l’âge, l’obésité, la grossesse, la toux chronique, la constipation ou des antécédents familiaux d’hernie inguinale.

Le traitement le plus courant pour la hernie inguinale est la chirurgie. La chirurgie consiste à réparer la zone affaiblie des muscles de l’aine et à remettre l’organe en place. Les patients peuvent subir une chirurgie ouverte, qui implique une incision dans l’aine, ou une chirurgie laparoscopique, qui utilise des petites incisions et une caméra pour visualiser la zone opérée.

Outre la chirurgie, d’autres options de traitement de l’hernie inguinale peuvent inclure la prise de médicaments pour soulager la douleur et les symptômes, ainsi que des changements de mode de vie tels qu’une alimentation saine et une activité physique régulière pour aider à renforcer les muscles de l’aine.

Laisser un commentaire