Chroniques Cartographiques

Chroniques Cartographiques

L'information à la carte


Accidents nucléaires en France : carte de la zone d'exclusion

Publié par Chroniques Cartographiques sur 2 Mars 2016, 08:08am

Catégories : #Carte de France Sanitaire et Social, #Carte de France Sécurité, #Carte de France Environnement

Accidents nucléaires en France : carte de la zone d'exclusion

On nous a annoncé hier que la ministre de l'Environnement et de l'Energie allait augmenter de dix ans la durée de vie des centrales nucléaires en France.

Avec une moyenne d'âge de 30,5 annèes pour les centrales et une quinzaine de réacteurs de plus de 35 ans, le parc nucléaire est vieillissant, augmentant donc le risque de fuite ou d'accidents plus graves.

Quel est le risque?

Avec 58 réacteurs pour 64 millions d'habitants (en France métropolitaine), notre pays est le premier au monde en terme de production nucléaire. Ces réacteurs sont au sein de vives polémiques dans notre société (surtout depuis l'accident dramatique de Fukushima) et agitent de nombreux débats.

Implantés au sein de 19 centrales nucléaires, elles-même réparties dans tout l’Hexagone, ces réacteurs couvrent l'équivalent de 80% de notre consommation en électricité.

Pour garantir notre sécurité et assurer la surveillance des centrales, l’Etat a chargé un organisme public indépendant appelé l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), afin de contrôler la sûreté des réacteurs.

Le risque nucléaire

Le risque est par définition plus ou moins prévisible. Autant le risque sur un incident technique peut être anticipé et rapidement pris en charge, autant un risque lié à un événement climatique ou sismique est déjà plus difficile à prévoir (Cf : Fukushima). Et que dire du risque attentat qui est par définition imprévisible?

Bref, nous le voyons bien avec les événements climatiques de plus en plus violents, le vieillissement des réacteurs et du parc, le risque attentat accru, la population a de réelles justifications à ses inquiétudes concernant le danger nucléaire, et ce n'est pas juste la lubie d'une poignée d'écolos comme je l'entends trop souvent.

Suis-je dans une zone à risque nucléaire?

Pour rappel, lors de l'accident de Tchernobyl, les politiques et scientifiques faisaient tous bloc pour ne pas effrayer la population, quitte à mentir de manière éhontée et à affirmer que le nuage radioactif s'était arrêté à la frontière française !

Aujourd'hui nous savons que la France fût entièrement touchée comme le montre cette vidéo de la propagation du nuage de Tchernobyl. 

Pour rappel : la zone touchée par le nuage de Tchernobyl

 

la carte des zones d'exclusion nucléaire en France

Lors d'un éventuel accident nucléaire, quelle serait la zone à fuir? Quels habitants doivent être évacués en priorité? Une fois l'évacuation effectuée, dans quelle zone toute activité humaine est interdite et pendant combien de temps?

Les retours d'expérience des précédents accidents nucléaires montrent que cette zone d'exclusion varie selon les pays. En effet, lors de l'incident de Fukushima du 11 Mars 2011, la zone d'exclusion mise en place par le gouvernement japonais n'était que de 20 km autour de la centrale alors que le gouvernement américain recommandait à ses ressortissants d'évacuer une zone de 80 km autour de Fukushima !

Pour Tchernobyl (26 Avril 1986), la zone d'exclusion était de 30 km.

Cliquez sur la carte de France ci-dessous pour accéder à la carte interactive où vous pourrez entrer votre adresse pour voir si vous êtes dans une zone d'exclusion ou pas.

Cliquez pour accéder à la carte interactive

Par défaut, disons qu'une zone de 80 km serait plus sûre en cas d'accident.

Autre carte sur le nucléaire et la protection du risque industriel et seveso :

Commenter cet article

Le Sphinx 02/12/2016 02:53

Il est bien sûr évident que votre carte de zone d'exclusion, n'inclut pas les risques de contamination dû au vents ! Rappelez vous que de nombreuses personnes en France ont été victimes de cancers de la thyroïde suite à l'accident de Tchernobyl en Ukraine !

fredys 10/10/2016 18:58

est ce que vous avez la carte des attentats islamiques les plus probablent
répondez svp

Chroniques Cartographiques 10/10/2016 20:33

Bien sûr que non pour la simple et bonne raison que le terroriste ne prévient pas à l'avance. Il y a bien une carte des radicalisés, mais comme on le sait, tous ne passent pas à l'acte (heureusement), et ils peuvent frapper ailleurs que dans leur région. C'est l'exemple du terroriste tué par la police à St Etienne du Rouvray en Seine-Maritime alors qu'il habitait dans les Vosges !! donc, non, impossible de faire une telle carte.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents