Chroniques Cartographiques

Chroniques Cartographiques

L'information à la carte


Carte de France des nouvelles étoiles Michelin

Publié par Chroniques Cartographiques sur 2 Février 2015, 10:43am

Catégories : #Carte de France Actualités, #Carte de France Loisirs et Culture

Le Guide Michelin a révélé lundi 02 Février dernier son édition 2015. Ce millésime voit deux restaurants recevoir une troisième étoile, récompense ultime pour René et Maxime Meilleur à La Bouitte en Savoie et Yannick Alléno chez Ledoyen à Paris.

Où sont les nouvelles étoiles près de chez vous?

Découvrez les grâce à cette carte de France interactive :

Comment obtenir un permis d'exploitation restaurant en France

Pour monter un restaurant, il faut partir sur des bases cohérentes. Au d’autres termes, c’est un projet qui exige une certaine acuité notamment dans l’établissement du business plan, dans les mises en œuvre stratégiques ainsi que dans la mise en conformité aux normes en vigueur. Dans cet article, nous allons vous accompagner dans la concrétisation de votre projet en insistant spécialement sur l’obtention du permis d’exploitation.

La restauration, un secteur assez requérant

Bien qu’elle soit actuellement hyper concurrentielle, la restauration attise de plus en plus les opérateurs économiques. Au fait, c’est un secteur qui sait se montrer juteux lorsqu’il est bien exploité. C’est pourquoi, de nombreux actifs, après des années d’économie, décident d’abandonner leur statut de salarié et mise tout sur la restauration. Un choix à risques tout de même parce que le secteur connaît à l’heure actuelle une baisse dans les chiffres, et cela à cause d’un recul très flagrant des fréquentations. Il s’agit effectivement d’un métier prenant, qui requiert beaucoup en temps et en effort, mais pas mal de reconvertis ont pu franchir le cap, et voient le business fleurir. Pour vous dire qu’investir dans la restauration est probablement prometteur, mais il faut trouver le bon créneau, le filon qui a les caractéristiques requises pour répondre aux attentes de rentabilité.

Les étapes juridiques et administratives à franchir

Sur le sujet, la restauration est soumise à une panoplie de démarches tant juridiques qu’administratives. Déjà, il faut au préalable penser à toutes les mentions légales qui vont affermir l’identité du commerce. Il convient ici de définir le nom commercial et la forme juridique pour les enregistrer ensuite au registre des commerces. À propos, vous aurez le choix entre plusieurs formes (SA, SARL, SASU, SARLU, etc.), seulement, tout dépend de la valeur du capital investi, de la structure de l’organisation, de la technique de gestion interne et les modalités de fonctionnement. Ensuite, il faudra prouver l’acquisition du local et procéder par l’étude du bail commercial. En temps normal, l’acquisition du local s’est faite soit par l’acquisition d’un droit au bail ou par l’acquisition d’un fonds de commerce.

Une formation obligatoire pour avoir un permis d’exploitation

Une fois passée l’étape des procédures juridiques, vous aurez tous les documents qui attestent la légalité de l’établissement. La prochaine étape sera alors l’obtention du permis d’exploitation. Au fait, un projet de restauration ne prend forme qu’à partir du moment où un permis d’exploitation certifié et reconnu par l’état a été attribué au gérant. Pour ce faire, une formation traitant l’hygiène alimentaire, les débits de boisson et la sécurité des consommateurs s’impose.

L’objet de la formation est, tout d’abord, d’informer les exploitants sur leurs droits et obligations. C’est également un moyen pour les autorités de les sensibiliser sur l l’hygiène alimentaire, de mettre en avant les enjeux de la santé et la sécurité publique par le biais d’une mise en garde sur la consommation abusive de l’alcool, la répression de l’ivresse et les dangers qu’elle représente pour autrui.

La formation va se faire dans un centre spécialisé et agrée par l’État. La durée du stage varie généralement entre 1 jour et 6 mois. Tout dépend des expériences que le gérant a dans le métier, mais en principe, la formation pour les débutants peut durer plus de 6 mois, et encore si le résultat n’a pas été concluant, elle peut être rallongée. Par contre, ceux qui enregistrent plus de 10 ans d’expérience devront être remis à niveau et la séance se fait en une journée voire 6 heures.

À l’issu de cette formation, si tous les modules ont été maîtrisés et que le test final est probant, un permis d’exploitation restaurant valable pour 10 ans renouvelable sera attribué au gérant. C’est tout simplement après qu’il faut faire une déclaration au niveau de la mairie et voir pour les procédures à suivre sur l’obtention de la licence de débits de boissons.

A voir aussi :

Acheter le guide Michelin

Carte de France de la production de la malbouffe

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents